Pour finir avec ce dossier, voici une citation du fondateur qui correspond à ma philosophie de vie s'appliquant à toute techniques :

" il n'est pas nécessaire de croire ou d'avoir de l'admiration pour le Reiki. Peu importe si vous doutez ou si vous le rejetez. " Mikao Usui

Et je rajouterai ceci : seul votre intention compte.

Applications thérapeutiques du Reiki

Au cours des dernières années, au moins 4 revues systématiques ont été publiées sur les effets thérapeutiques du Reiki2-5. Peu d’études cliniques ont satisfait les critères de sélection requis pour être prises en considération. Les conclusions des revues sont unanimes : la qualité méthodologique des recherches réalisées jusqu’à maintenant est déficiente. Les preuves scientifiques sont donc actuellement insuffisantes pour affirmer que le Reiki est une approche thérapeutique efficace en pratique clinique.

Recherches

Efficacité incertaineContribuer à la réadaptation à la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Un essai clinique aléatoire publié en 2002 a évalué l’efficacité du Reiki comme ajout au protocole de réadaptation chez des patients hospitalisés ayant subi un AVC6. Cinquante participants ont été répartis en 4 groupes : séances de Reiki avec un maître, séances de Reiki avec un praticien, séances de Reiki simulées ou encore aucune intervention. Les participants ont reçu, sur une période de 2 ½ semaines, de 6 à 10 traitements de 30 minutes chacun. Les résultats ont indiqué que le Reiki aurait un effet limité et sélectif sur l’humeur et le degré d’énergie. Par contre, il n’aurait pas d’effet significatif sur l’indépendance fonctionnelle dans des activités quotidiennes comme manger, se vêtir, se déplacer, etc., ni sur la dépression.

Efficacité incertaineRéduire la douleur. Une étude aléatoire réalisée en chassé-croisé a examiné l’effet du Reiki combiné à la thérapie LeShan (une technique similaire de guérison) sur la douleur suivant l’extraction de dents de sagesse7. Vingt et un participants ont subi l’extraction de 2 dents à au moins 2 semaines d’intervalle. À la suite des interventions, ils ont reçu de façon aléatoire, après une des extractions, un traitement Reiki-LeShan à distance; et pour l’autre aucune intervention. Le traitement a été réalisé à distance par 2 praticiens à partir de photographies. Les résultats ont affiché une diminution significative de la douleur pour le groupe Reiki-LeShan par rapport au groupe témoin.

Dans une étude pilote sans groupe témoin, des chercheurs ont évalué l’utilité de l’ajout du Reiki aux analgésiques opioïdes pour gérer la douleur chronique8. Vingt volontaires ont reçu 75 minutes de Reiki dans une salle avec éclairage tamisé et musique douce. Les résultats indiquent une diminution significative de la douleur suivant cette séance. Cependant, l’absence de groupe témoin, le petit nombre de participants et l’effet potentiel de la musique limitent la portée des résultats.

Une autre étude pilote a évalué l’efficacité du Reiki sur les niveaux d’anxiété et de douleur de 22 femmes se présentant pour une hystérectomie9. Les patientes étaient soumises au hasard à 2 types d’intervention : combinaison de Reiki et de soins standard, ou soins standard seulement. Les patientes ayant reçu du Reiki ont rapporté moins de douleur et ont demandé moins d’analgésiques en post-chirurgie comparativement aux patientes recevant les soins standard.

Efficacité incertaineAméliorer la qualité de vie des diabétiques de type 2. Lors d’un essai clinique aléatoire d’une durée de 12 semaines, 93 participants ont reçu des séances de Reiki véritable ; 88, des séances « mimées » par des acteurs ; et 26, uniquement les soins habituels10. La médication habituelle était permise. Une diminution de la douleur et une amélioration de la distance de marche ont été observées, autant pour le groupe Reiki réel que le groupe Reiki mimé. Toutefois, ces différences n’étaient presque pas plus importantes que pour le groupe témoin. Les auteurs avancent que les effets observés résulteraient davantage de la relation participant-praticien que du Reiki lui-même.

Efficacité incertaineDiminuer les problèmes de mémoire et de comportement. Une étude aléatoire a exploré l’efficacité du Reiki pour améliorer la mémoire et limiter les problèmes de comportement chez 24 patients présentant soit des atteintes cognitives légères, soit un début de maladie d’Alzheimer11. La moitié des participants ont reçu du Reiki 1 fois par semaine pendant 4 semaines. Les autres n’ont reçu aucun traitement. Les résultats indiquent une amélioration de la fonction mentale ainsi qu’une diminution des problèmes de mémoire et de comportement chez les participants du groupe Reiki. Mais ces résultats doivent être considérés comme préliminaires en raison de l’absence d’un groupe placebo (Reiki mimé, par exemple) et du petit nombre de participants.

Efficacité incertaineAméliorer la qualité de vie des gens atteints de cancer. Une étude pilote, réalisée en chassé-croisé, a évalué l’effet du Reiki sur la fatigue, la douleur, l’anxiété et la qualité de vie de 16 personnes souffrant de cancer12. Les participants ont expérimenté en alternance, soit 7 séances de Reiki de 45 minutes réparties sur 2 semaines, soit des périodes de repos similaires. À la suite des séances de Reiki, la fatigue, la douleur et l’anxiété ont diminué, et la qualité de vie s’est améliorée comparativement aux séances de repos.

Une autre étude aléatoire a observé l’effet du Reiki chez 24 patients atteints de cancer avancé13. Ils ont reçu 2 séances de Reiki de 1 ½ heure, à 2 jours d’intervalle, ou ils se sont reposés le temps équivalent. Tous les participants pouvaient continuer de gérer leur douleur avec des opioïdes. Les résultats indiquent une diminution de la douleur et une amélioration de la qualité de vie pour le groupe Reiki, mais aucune différence dans la consommation d’analgésiques. Cependant, dans le groupe repos, les participants n’ont bénéficié d’aucun contact physique semblable à ceux du groupe Reiki. Il est donc difficile de savoir quelle part des résultats peut être attribuable spécifiquement au Reiki ou aux contacts interpersonnels.

Efficacité incertaineDiminuer le stress et les symptômes dépressifs. Le Reiki est utilisé par certains praticiens pour réduire l’anxiété au moment de chirurgies ou dans des maisons de santé ou de retraite, par exemple. On a aussi rapporté qu’il pouvait contribuer à réduire le stress et les périodes de déprime chez les personnes âgées1.

Deux essais cliniques aléatoires ont évalué l’efficacité du Reiki contre le stress et les symptômes de dépression14,15. Dans le premier, des interventions de Reiki avec contact et de Reiki à distance ont été comparées à un placebo du Reiki à distance14. Une diminution significative des symptômes de dépression et du stress perçu a été constatée chez les groupes de Reiki (à distance ou avec contact) comparativement aux sujets du groupe placebo. De plus, les effets bénéfiques se sont maintenus 1 an après la fin des traitements. Ces résultats préliminaires laissent présager la possibilité d’un effet à long terme du Reiki sur la détresse psychologique.

Les résultats du second essai clinique ont été moins concluants. Trente-deux patientes se présentant pour une biopsie du sein ont été divisées au hasard en 2 groupes : soins standards seuls ou soins avec séances de Reiki avant et après l’intervention15. La diminution du niveau d’anxiété et des symptômes de dépression a été équivalente dans les 2 groupes.

InefficaceAméliorer la qualité de vie des personnes souffrant de fibromyalgie. Une étude aléatoire a investigué l’efficacité du Reiki pour améliorer la qualité de vie de 93 patients atteints de fibromyalgie16. Les participants ont été répartis en 4 groupes : 2 groupes de véritable Reiki (avec et sans toucher) et 2 groupes de Reiki placebo (mimé par un acteur). Les participants ont reçu 2 traitements par semaine pendant 8 semaines. Peu importe les groupes, les résultats n’ont montré aucune amélioration pour l’ensemble des paramètres mesurés : niveaux de douleur, de fatigue, de la qualité du sommeil et du bien-être.

Le Reiki en pratique

De façon générale, un traitement de Reiki se déroule comme suit. L’intervenant demandera à son patient, qui demeure vêtu, de s'étendre sur une table de massage, d’abord sur le dos, puis sur le ventre. Ayant recours à une douzaine de positions différentes des mains, il les place d'abord avec douceur sur la tête du patient pendant 2 à 5 minutes, pour les déplacer ensuite sur le torse, puis sur le dos. Quand il y a contact, la pression des mains du thérapeute est toujours très légère. Beaucoup de patients signalent que l'impression ressentie au moment de l'application des mains pourrait être comparable à la sensation que causerait la présence d’une bouillotte d'eau chaude.

Une séance typique dure de 45 à 75 minutes, quoiqu'on puisse intervenir occasionnellement sur une période plus courte. On dit que le traitement peut également se faire à distance, l’intervenant procédant en visualisant son patient, et ce dernier se plaçant lui-même en état de réceptivité.

Au cours de la séance, le patient atteint généralement un état de grande détente. À l'issue du traitement, il pourra s’être senti emporté dans un sommeil profond ou, au contraire, avoir expérimenté des sensations inhabituelles comme des impressions visuelles colorées ou l’évocation de vies passées. On estime que, pour les maladies chroniques, il faut au moins 4 séances complètes pour ressentir les bienfaits du Reiki.

Nulle part dans le monde le Reiki n'est une profession réglementée. Diverses organisations ont tenté de structurer davantage la formation, mais sans grand succès. Il est donc difficile, comme client, de savoir à qui l’on a affaire. On doit se fier au bouche à oreille et à l'exercice de son jugement personnel lorsque l'on rencontre un praticien. Ne pas hésiter à lui demander des références, à quelle tradition il s’associe, quelle est son expérience clinique, combien de temps a duré sa formation. Il faut se méfier s’il promet la lune ou s’il dénigre les autres approches, qu’elles soient classiques ou alternatives.

Quelques organisations maintiennent des registres des personnes initiées, des praticiens et des enseignants de Reiki. Signalons notamment l'International Association of Reiki Professionals et la Canadian Reiki Association (voir les Sites d’intérêt). Toutefois, comme il n'existe aucune réglementation officielle permettant d'encadrer une quelconque certification, l'existence de tels registres n'a qu'une valeur relative. Ils permettent cependant de savoir qui, dans une région donnée, pratique ou enseigne le Reiki.

Formation en Reiki

Il existe 3 niveaux d'apprentissage de la pratique du Reiki, quoique certaines écoles parlent aussi d’un 4e niveau (voir Livres, etc.). L'enseignement, qui comporte des initiations ritualisées (voir Articles d’intérêt), est normalement transmis par un maître ayant lui-même reçu les initiations suivant une chaîne remontant à Mikao Usui, le fondateur.

L’élément primordial du 1er niveau est « l’ouverture du canal ». Dès lors, la connexion avec la « conscience primordiale » deviendrait accessible en tout temps et pour toujours. L'étudiant apprend aussi à se concentrer sur l'énergie qu'il canalise désormais et sur les déséquilibres qui se manifestent dans son propre organisme (sur les plans physique, émotionnel, intellectuel et spirituel). Il commence par se soigner lui-même avant de soigner les autres. L'enseignement de ce 1er niveau est souvent donné dans le cadre d'un atelier de fin de semaine. On recommande généralement de pratiquer pendant au moins 3 mois avant de passer au niveau suivant.

Au 2e niveau, l'étudiant apprend à manipuler 3 sons et 3 symboles précis afin d'accéder mentalement à l'énergie Reiki et de l’utiliser à des fins spécifiques (guérison, harmonisation, travail à distance, etc.).

Le 3e niveau, appelé niveau Maître, s'adresse à ceux qui souhaitent enseigner cette technique et transmettre les initiations. Il n'est pas nécessaire pour un praticien d'avoir complété ce niveau puisque cette étape ne vise pas à améliorer sa capacité à guérir. Nombreux sont donc les praticiens à ne pas le faire.

Le coût des initiations est très variable. Certaines écoles affirment que le prix doit être élevé, ce qui serait garant du sérieux et de la motivation sincère des candidats. D’autres souhaitent que le Reiki soit accessible au plus grand nombre et demandent des tarifs bien inférieurs, de l’ordre de quelques centaines de dollars. On peut aussi être initié à distance par l’intermédiaire de sites Web ou de DVD (voir Livres, etc.). Ces pratiques suscitent bien sûr la controverse.

Livres, etc.

Brown F. L'Esprit du Reiki, l'enseignement de Hawayo Takata. Recto-Verseau, Suisse, 1993.
L’une des 22 élèves de Hawayo Takata, l'auteure présente ici l'essentiel de l'enseignement de son maître.

Courchesne A. Énergie Reiki, symboles et secrets dévoilés. Liberté nouvelle, Canada, 1998.
L'auteur se présente comme hypnothérapeute, homéopathe, praticien de diverses techniques des médecines douces et maître de Reiki. Par l’intermédiaire de son manuel, qui présente les sons et les symboles « secrets », on pourrait recevoir à distance les initiations de Reiki.

Fis AM. Reiki, la présence juste, une thérapie énergétique spirituelle. Recto-Verseau, Suisse, 2000.
Ici, on met l'accent sur la dimension résolument spirituelle et mystique de cette approche et sur le fait que le praticien est avant tout un initié.

Lübeck Walter, Petter Frank Arjava, Rand William Lee. La quintessence du reiki, Niando et Felix, France, 2002.
Écrit par trois maîtres réputés internationalement ayant chacun leur vision du Reiki, ce livre présente les interprétations modernes des méthodes de guérison de Mikao Usui. Il expose l’évolution du Reiki tant au Japon qu’en Occident. Il contient aussi le manuel original de Reiki de Hayashi, par qui la technique s’est répandue en Occident.

Mary Ronald. Le Reiki aujourd'hui : De l'origine aux pratiques actuelles, Le Souffle D'or, France, 2005.
L’auteur présente le Reiki traditionnel, de l’histoire aux initiations en passant par la relation maître-élève et les rapports à la spiritualité et à la science. Il présente aussi une trentaine d'approches de Reiki pratiquées aujourd'hui.

Murray Steve. Reiki False Beliefs Exposed for All Misinformation Kept Secret by a Few Revealed, Body & Mind Productions, États-Unis, 2006.
Un des nombreux best-seller controversés écrits par un maître qui procède à des initiations à distance (par l’intermédiaire de DVD), qui révèle les symboles secrets et qui prétend rendre le Reiki accessible au plus grand nombre.

Vichery J. Reiki, rituels et symboles, tous les degrés. Éditions Trajectoire, France 1999.
Bien qu'il révèle les rituels et symboles du Reiki, l'auteur insiste ici sur la nécessité des « initiations traditionnelles » et traite d’un quatrième niveau d'enseignement clairement apparenté aux enseignements bouddhistes et védiques concernant le « canal énergétique central », « l'Ouroboros » (ou « Kundalini ») et le feu « Tumo ».

Sites d’intérêt

Reiki Dojo, le reiki sans dogmes
En français. Entre autres, l’histoire « moderne » du Reiki, bien documentée et présentée avec discernement et sobriété (dans Articles sur le Reiki). On y présente aussi les symboles « secrets ».
www.reiki-dojo.com

Usui Reiki Do
En français, une histoire du Reiki et des traditions japonaises et occidentales.
www.usuireikido.com

Canadian Reiki Association
Le site de l’association est surtout destiné aux membres. Il comporte toutefois beaucoup de renseignements sur le Reiki et un registre des praticiens et enseignants de toutes les provinces canadiennes.
www.reiki.ca

International Association of Reiki Professionals
Site d'une association internationale de praticiens qui offre des renseignements sur le Reiki ainsi qu'un registre des praticiens et enseignants du monde entier.
http://iarp.org

International Center for Reiki Training
Beaucoup de données riches et variées. La FAQ est particulièrement intéressante.
www.reiki.org

James Deacon's Reiki Pages
Deacon est un de ceux qui tentent depuis plusieurs années d’aller aux sources du Reiki et de l’histoire d’Usui. Il présente les symboles « secrets » et en traite en profondeur. 40 articles et livres électroniques sont disponibles gratuitement.
www.aetw.org

Reiki Dharma
Le site de Frank Arjava Petter qui a été un des premiers à essayer de retrouver l’histoire « véritable » d’Usui et du Reiki.
http://reikidharma.com

Reiki-Evolution
Un site britannique qui propose de l’information étonnante sur l’histoire du Reiki, ainsi que les symboles « secrets ».
www.reiki-evolution.co.uk

The Reiki Page
Toutes sortes de renseignements pratiques et une liste de praticiens à travers le monde (cliquer sur (Known) Practitioners on the Internet).
http://reiki.7gen.com

Des dizaines d’autres sites Web font la promotion de telle ou telle forme de Reiki. Beaucoup prétendent détenir la véritable tradition ou présenter le Reiki moderne et renouvelé. Facile d’y perdre son latin...

Reiki

Section Applications thérapeutiques
Recherche et rédaction
 : Estelle Vallée, MSc, Chaire en approche intégrée en santé, Université Laval.
Révision scientifique 
: Claudine Blanchet, Ph. D., Chaire en approche intégrée en santé, Université Laval.
(janvier 2010)

Retour à l'accueil