Le massage Amma en pratique

Le massage Amma se pratique dans les centres de croissance et de relaxation, les centres de réadaptation et de santé, en milieu hospitalier et en cabinet privé. La technique est aussi utilisée en médecine préventive et sportive.

Le massage Amma se donne sur une personne habillée ou recouverte d’un drap, le plus souvent sur une table de massage. Il peut aussi être offert en position assise sur une chaise spécialement conçue à cette fin. Une séance dure généralement un peu plus de 1 heure.

Lorsqu'il pratique le massage dans un contexte thérapeutique, le thérapeute effectue d’abord un bilan énergétique de la santé du sujet selon les 4 étapes traditionnelles de la médecine chinoise : par l’observation, l’interrogation, le toucher et l’odorat. Il examine la langue, prend les pouls, palpe les zones douloureuses et les masses et note toute information se rapportant aux caractéristiques physiques (posture, attitude générale, vitalité), à la diète et aux préférences (goût, odeur, son) du sujet.

Durant la séance, la personne massée est invitée à communiquer avec le thérapeute uniquement pour signaler les zones de douleur et d’inconfort. Le thérapeute en Amma peut joindre à son registre plusieurs techniques dont le shiatsu, la réflexologie, le massage suédois et la manipulation de l’ossature.

La pratique du massage Amma peut se rapprocher d'une chorégraphie tant les manipulations, les points, le rythme et les mouvements utilisés varient. Elle est basée sur le kata, un terme japonais définissant une manière spécifique d’accomplir une action. Très structurés, les katas comportent une série de manoeuvres exécutées selon une séquence et un rythme préétablis. Appliqué au massage Amma, l’art du kata consiste à trouver, avec toujours plus de précision, l’emplacement exact de chaque point.

Un massage Ammaassis peut se donner en 15 minutes. Il s’effectue dans l’ordre suivant : les épaules, le dos, la nuque, les hanches, les bras, les mains et la tête. Sa grande accessibilité et son prix abordable l’ont rendu de plus en plus populaire. En France, la pratique s’est répandue depuis 1993, surtout dans les centres de croissance et de soins esthétiques, les entreprises, les salons de coiffure et même dans les grands hôtels.

Pour s'initier à la technique, des ateliers de fin de semaine sont offerts au grand public. Il existe également des DVD permettant d’apprendre les mouvements de base.

 

Source : passeportsanté.net

Retour à l'accueil